Aide au répit

 

Aide au répit

 

Pour qui ?

 

Cette aide ponctuelle à domicile est destinée aux parents d’un enfant de moins de 20 ans, porteur d’un handicap et bénéficiant de l’Allocation d’Education Enfant Handicapé (AEEH).

 

Pour quoi ?

 

Pour permettre aux parents un temps de répit à l’occasion :

•  D’un rendez-vous : convocations, démarches administratives ou personnelles …

•  D’un temps de loisirs en soirée ou en week-end (selon les disponibilités du service d’aide à domicile).

 

Sont exclues les activités « régulières » de loisirs.

 

Comment ?

 

L’intervention est réalisée en l’absence des parents du domicile.

 

•  L’enfant bénéficie d’une prise en charge adaptée à ses besoins par un professionnel du secteur médico-social.

•  L’intervention concerne essentiellement l’enfant handicapé, mais peut également s’étendre à l’ensemble des frères et sœurs.

•  L’intervention ne vise pas l’aide à l’autonomie de l’enfant ni son intégration sociale en milieu d’accueil non spécialisé.

•  L’aide ne peut pas intervenir pour garder un enfant malade et permettre aux parents de travailler.

•  La durée des interventions est de 50 heures maximum par famille et par an.

 

Le coût ?

 

Les familles versent une participation horaire en fonction de leurs ressources et de leur quotient familial. L’aide de la Caisse d’Allocations Familiales des P.-O. (CAF) est directement déduite du montant facturé :

 

•  Pour les familles dont le quotient familial est inférieur à 800 €, la participation varie de 0,10 € à 1,75 € / heure.

•  Pour les familles dont le quotient familial est supérieur à 800 €, la participation horaire est égale au quart du tarif horaire de l’Association.