ObServeur : Présentation en FALC

 

          

 

Pour accueillir et accompagner les personnes handicapées, il faut que :

  • nous connaissions mieux leurs difficultés et leur handicap.
  • nous sachions combien de personnes handicapées ont besoin d’être accompagnées.

 

Pour récupérer ces informations, l’Unapei a créé un outil informatique.

Cet outil informatique s’appelle OBSERVEUR.

 

Les professionnels des établissements écrivent dans  OBSERVEUR

tous les renseignements qui concernent les personnes handicapées

accueillies dans l’établissement.

Par exemple, pour chaque personne handicapée, elles écrivent :

  • son nom, son prénom,
  • son âge,
  • son adresse,
  • l’établissement dans lequel elle se trouve,
  • si elle a un tuteur ou un curateur qui l’aide à gérer ses affaires,
  • ses difficultés mais aussi ses capacités,
  • son état de santé....

 

Grâce à OBSERVEUR, nous avons une liste des personnes handicapées

et nous les connaissons mieux.

 

Grâce à OBSERVEUR, nous savons s’il faut :

  • créer de nouveaux établissements.
  • modifier les établissements qui existent.
  • créer de nouvelles activités.

 

La personne handicapée doit dire si elle est d’accord pour que l’on écrive

dans OBSERVEUR ses informations personnelles.

 

Son nom, son prénom et son adresse ne sont utilisés que dans l’établissement

où elle est accueillie.

 

La personne handicapée peut toujours demander à l’établissement qui l’accueille :

  • de changer ses informations personnelles
  • de supprimer ses informations personnelles dans OBSERVEUR.

 

Avant d’utiliser les informations personnelles des personnes handicapées,

l’établissement doit prévenir la Commission Nationale Informatique et Libertés (CNIL).

Cette Commission donne l’autorisation d’utiliser les informations personnelles des

personnes handicapées.

 

Sur la région Languedoc-Roussillon, les établissements qui font partie de l’Unapei

utilisent l’outil OBSERVEUR.

 

Ils peuvent ainsi mieux connaître les personnes handicapées et donc mieux les accompagner.