Appel à témoignage

 

Appel à témoignage : personnes handicapées "sans-solution", exil forcé en Belgique

 

Vous le savez, de nombreuses familles, parfois désespérées, sont à la recherche d’une place pour leur proche handicapé. Pas d’accueil ou inadapté, exil forcé... ces situations ne sont plus acceptables. Pour appuyer ses actions, l’Unapei lance un appel à témoin. Participez.

Le nombre de jeunes maintenus dans des établissements pour enfants handicapés continue de progresser (plus de 6000), tout comme le nombre de personnes handicapées françaises accueillies dans des établissements belges (plus de 6500).

Le plan de création de places annoncé en 2008 n’est toujours pas réalisé et le gouvernement a gelé celui des ESAT. Le rapport de Denis Piveteau avait constitué un espoir puisqu’il avait affiché un objectif de "Zéro sans solution". Mais sa mise en oeuvre traine.

La situation inacceptable que nous avions portée en 2013 avec l’affaire Amélie ne semble pas inquiéter les responsables politiques. Pourtant, l’Etat vient encore d’être condamné pour défaut de prise en charge éducative d’enfants autistes.

Afin de poursuivre nos actions et de mobiliser l’opinion, nous recherchons des familles confrontées à l’absence de places adaptées à leurs besoins, ou exilées en Belgique.

Si vous êtes concernés ou si vous connaissez des familles qui accepteraient de témoigner, merci d’adresser un message à mobilisation@unapei.org, en indiquant en quelques lignes la situation vécue et le nom et les coordonnées de la personne à contacter.

 

29 juillet 2015 par Emilie Ouchet